Velo ElectroConseils | Vente | Réparation
Conseils, Vente et Réparation
Recherche

Choisir son vélo

Construire un petit cahier des charges pour choisir son VAE.

Aujourd'hui, l'offre de Vélo à Assistance Electrique s’étoffe de plus en plus, avec plusieurs centaines de modèles sur le marché français. Si cette offre est appréciable de par la diversité des modèles qui y sont représentés, elle peut être difficile a comprendre. Face à cette grande possibilité de choix, la meilleure stratégie consiste à construire un petit cahier des charges. Celui-ci vous permettra d'y voir plus clair et de cibler le type de VAE qui vous conviendra le mieux.

Afin de dresser ce petit cahier des charges nous vous proposons donc de prendre en compte une diversité de paramètres ayant trait à votre condition physique, à la nature de vos trajets, à ce que vous recherchez et bien évidemment à votre budget. C'est en combinant et en pondérant ces différents paramètres que vous pourrez effectuer le meilleur choix.

Condition physique

Sexe : Les distinctions quant à la forme du cadre selon le sexe s'estompent. Néanmoins, différents profils d'utilisateurs perdurent. Mais ne restreignez pas votre choix aux seuls modèles qui correspondraient à votre genre !

Poids : C'est un paramètre important dans le calcul de l'autonomie de la batterie. Il influe également sur le choix de la partie cycle, la robustesse des équipements et la rigidité du vélo.

Taille : Elle détermine le type et la taille de cadre et le type de roues les plus appropriés.

Forme physique : Elle détermine le type d’assistance électrique à privilégier ainsi que le caractère de la partie cycle : plus le vélo sera roulant, moins il nécessitera d’efforts à fournir.

Utilisation

Loisir ou Professionnel : Si vous souhaitez acquérir un vélo électrique pour vous balader sur vos temps de loisirs, vous n'aurez pas les mêmes exigences que si vous envisagez de vous en servir dans un cadre professionnel ou utilitaire. Différentes gammes de vélos électriques correspondent à ces différents types d'utilisation.

Fréquence d'utilisation : Si vous envisagez un usage quotidien, vous devrez faire particulièrement attention la fiabilité et à la durabilité de votre vélo électrique. En effet, celui-ci devra pouvoir endurer d'avantage de kilomètres, et sa batterie d'avantage de recharges que pour un usage occasionnel. Par ailleurs, ne négligez pas le confort si vous envisagez d'utiliser régulièrement votre vélo électrique. Vos trajets répétés n'en seront que plus agréables !

Distances : Celles-ci contribueront à déterminer le type de batteries qu'il vous faut, notamment au niveau de l'ampérage. Par températures froides, notez également une baisse de la capacité de batterie pouvant aller de 20 à 30% selon les modèles.

Relief : Si celui-ci est irrégulié, il sera intéressant d'avoir d'avantage de puissance et d'autonomie. Par ailleurs, pour des trajets vallonnés, les moteurs embarqués dans la roue avant sont à proscrire.

Nature du terrain : Plus le contexte est urbanisé, plus les arrêts sont fréquents, ce qui influe également sur l'autonomie de la batterie. Sur des trajets saccadés, il conviendra de s’orienter plutôt vers des modèles maniables, plutôt vifs. Des territoires moins saccadés (péri-urbains / ruraux) amèneront à des propositions de VAE plus roulantes (taille de roues, rigidité de cadre, système d’assistance, etc.).

Souhaits

Puissance et Vitesse : Pour qu'un VAE demeure du point de vue de la législation française un vélo, son assistance électrique doit se couper au-delà de 25 Km/h. Si l’assistance se coupe à 25 km/h, rien de vous n’empêche d’aller au-delà, à la force de vos jambes ! Il existe toutefois des modèles "high-speed" dont l'assistance électrique se coupe à 45 Km/h. Ces vélos dits "high-speed" entrent dans la catégorie des "cyclomoteurs", de type L1e, telle que définie à l’article R311-1 du Code de la Route. A ce titre, ils doivent être immatriculés (carte grise), assurés, dotés des équipements obligatoires prévus par la réglementation en vigueur et ne peuvent circuler sur les pistes et bandes cyclables.

Autonomie : Celle-ci dépend d'un grand nombre de paramètres, et notamment de la batterie. En fonction de la nature de vos trajets, il vous faudra donc déterminer le type de batterie le plus approprié : volts, ampères, cycles de charges, etc. A noter que l'autonomie à moyen et long terme des batteries diffère selon leurs qualités. Une batterie premier prix sera beaucoup plus rapidement moins performante qu'une batterie Bosch ou Panasonic, quand bien même leurs performances annoncées sont équivalentes. La qualité des composants et de l'électronique est ici déterminante.

Moteurs dans la roue : Les moteurs logés dans la roue avant ou dans la roue arrière fonctionnent avec des capteurs de mouvement. Il suffit donc de pédaler pour que l'assistance se déclenche à pleine puissance. On dit alors que c'est une assistance binaire (tout ou rien). Les moteurs roue arrière sont généralement plus linéaires : on est propulsé par l'assistance électrique. Les moteurs roue avant tractent, ce qui procure généralement une sensation accrue de puissance (ce n'est cependant qu'une question de sensation). En cas de trajets avec dénivelé vous souffrirez néanmoins d’une perte de rendement (en montée le poids étant porté sur l’arrière du vélo).

Moteurs pédalier : Situés au niveau du pédalier, ils fonctionnent avec des capteurs de force : Bosch et Impulse combinent un capteur de pression à la pédale, un capteur de cadence de pédalage ainsi qu'un un capteur de rotation de la roue arrière. Ceux-ci permettent de délivrer une assistance proportionnelle à l'effort fourni. La sensation d'être sur un vélo reste ainsi entière, et l’assistance est linéaire. D’un point de vue de la consommation énergétique, ils sont également les meilleurs, le mix énergétique entre force humaine et mécanique / électrique étant parfaitement respecté. Les moteurs centraux sont par ailleurs extrêmement fiables et nécessitent peu de maintenance. Ils confèrent une répartition optimale des masses. Leur prix est un peu plus élevé.

Technicité : Un vélo électrique est avant tout un vélo. Il s'agit donc de faire particulièrement attention à la partie cycle, d’autant que dotés d’un moteur électrique, les contraintes exercées sur les éléments du vélo seront plus importantes : qualité du cadre, du dérailleur, du système de freinage, des roues, des pneus et des équipements et de l'éclairage notamment.

Confort : Le confort est primordial lorsqu'on utilise régulièrement son vélo. Celui-ci dépend de la qualité de ses équipements : rigidité du cadre, suspention de fourche et de tige de selle, réglages du poste de pilotage, selle, pneumatiques, etc.

Exercice physique : De nombreuses personnes choisissent d'acheter un vélo électrique pour se remettre au sport ou sur les conseils d'un médecin. S'il s'agit de se remettre au sport, nous conseillerons d'opter pour des vélos électriques à assistance proportionnelle, dans la mesure où ils permettent de retrouver les véritables sensations du vélo.

Style : Un VAE n'est pas nécessairement moche ! Vous trouverez par exemple chez la marque française Moustache Bikes de quoi faire sensation. Notez cependant que plus un vélo électrique est voyant, plus il attire les convoitises (bien ou mal intentionnées).

SAV : C'est un point déterminant. Les bons vendeurs ne sont pas toujours de bons réparateurs. Or, votre vélo électrique aura besoin d'un entretient régulié tout au long de sa vie. Attention aux vélos bas de gamme constitués d’éléments non réparables ou à obsolescence rapide et aux compétences en matière de maintenance des vendeurs. Il en va ici de la responsabilité de votre vélociste, qui ne peut normalement pas se permettre de vendre des vélos sans savoir s'il pourra demain se fournir en pièces détachées auprès de ses fournisseurs.

Budget : Nous déconseillons vivement d'acheter des VAE à moins de 1000€. Les modèles vendus en dessous de ce prix sont en général de faible qualité, ce qui implique des coûts accrus de maintenance. Au final, ils reviendront donc plus chers que d'autres modèles plus chers à l'achat mais plus économiques à l'usage, la qualité et le confort en plus. Chez Vélo Electro, nous vendons des vélos électriques à partir de 1350€ Nous sommes attachés depuis plus de 10 ans à sélectionner des marques et modèles réputés pour la qualité des équipements qu’ils proposent et leur pérennité dans le temps.

Les infos pratiques

Voir nos infos

Entreprises, astuces pour installer un parking à vélo dans votre garage

09 Novembre 2016
Il n’est plus à dire que le nombre de cycliste augmente chaque jour à vélo (électriques, classiques, triporteurs ou biporteurs). Pourtant le vol reste un demotivateur, notamment pour faire des trajets pendulaires (domicile – travail) où le vélo...

Subvention de la communauté d'agglomération GPSO pour l'achat d'un vélo électrique

03 Novembre 2016
Des nouvelles pour le territoire du Grand Paris Seine Ouest (GPSO) au niveau des aides financières pour l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE) neuf. Une bonne nouvelle puisque le conseil a décidé de maintenir cette subvention, mais en...